• Il y a 9 mois déjà, nous nous sommes dit oui! 

    Ce fut un jour magnifique pour nous, comme on le souhaité. Merci a toute les personnes qui nous ont aidé dans l'organisation et qui ont partagé ce jour avec nous! 

     Quelques jours plus tard, nous nous sommes envolés vers les Philippines, pour un mois de voyage. Les Philippines, situé en Asie du sud-est est un pays constitué de plus de 7000 îles. Impossible de toutes les visiter, nous choisissons d’atterrir sur l’île de Bohol. Alors que le printemps est plutôt frais en France, il fait 38°C a l'ombre quand nous arrivons a l’aéroport de Tagbilaran. En sortant de l'avion climatisé, on a l'impression d'entrer dans un four. La chaleur est écrasante, alors que l'on déambule dans la ville. Après un premier test de la cuisine Philippine, nous prenons la direction de la petite île voisine, Panglao, l'une des plus touristique du pays. Nous avons choisis un hôtel loin des plages les plus touristiques. Nous avons une magnifique vue depuis notre balcon. 

     Les enfants Philippins actuellement en vacances passent la journée a jouer sur les plages. 

     

     

     Les familles viennent pique-niquer, sous des petits abris qui permettent de se protéger du soleil. 

     

     

     Nous passons les premiers jours ici, pour se reposer un peu, profiter de la plage...

     

     

     

     Puis nous louons un scooter pour partir a la découverte de l’île de Panglao, ses grottes, sa mangrove et ses villages. 

    OUI! Et les Philippines

     

     

     

     Ensuite, nous allons explorer l’île de Bohol.

    OUI! Et les Philippines

    C'est ici que vit le plus petit primate du monde, le tarsier, qui mesure seulement une dizaine de centimètre. On a la chance de les observer dans une réserve naturelle. Bien qu'il ne soit pas très actif le jour, c'est fascinant de les observer. 

     

     

     

     

    On rejoint ensuite la vallée du rio Loboc, nous passons quelques nuits dans une cabane au bord de la rivière, au milieu de la jungle, le lieux est incroyable.

     

     

     

     

    Il est possible de traverser la vallée, suspendu a un câble, plusieurs centaines de mètres au dessus du rio Loboc. On tente l'expérience, a découvrir ici en vidéo.

     

     

     Puis direction les montagnes de chocolat.

     

     

     Après Panglao et Bohol, nous prenons le bateau et il nous faut 3H pour rejoindre l’île de Siquijor. En arrivant au port, nous louons un scooter, et prenons la route. La chaleur est toujours présente, lorsque l'on voit un panneau indiquant un magasin qui vend des glaces, on ne peut pas résister, nous nous arrêtons. Malheureusement, pas de glaces, mais on trouve une cabane a louer au bord de la plage, a un prix modique.

    Le lieu est tellement agréable que l'on y restera une semaine. On y fait la connaissance d'une famille incroyablement sympathique.

     Depuis notre cabane, on peut voir les pécheurs marcher sur la plage, a la recherche de toutes sortes de coquillage et d'oursins.

     A marée haute, ce sont les pécheurs qui reviennent avec leurs filets remplis de poissons. Nous passons une soirée a les aider, dans une excellente ambiance. On y voit des poissons de toutes les couleurs et partageons avec les pécheurs un repas sur la plage. Nous faisons un petit feu, pour y griller les poissons qui ne peuvent être plus frais, accompagné de riz, d'une boisson alcoolisée et de beaucoup de rires.

     

     

    OUI! Et les Philippines

     

     Quelques jours plus tard, nous aurons l'occasion de voir tous ces poissons et bien d'autres, dont le célèbre poisson clown (Némo), sous l'eau, dans les coraux en faisant du snorkeling.

     

    Maia adore tester tous les nouveaux aliments qu'on lui présente et raffole particulièrement des oursins.

     

    OUI! Et les Philippines

     

    Puis on fait le tour de l’île avec notre scooter.

     

    Siquijor est célèbre pour les Philippins, c'est l’île des sorciers. Autrefois, personnes n'osez si rendre a part les gens nés ici, craignant les sortilèges des sorciers. Mais durant une nuit, tous les sorciers ont disparu, personnes ne sait ce qu'il s'est passé durant cette nuit. Désormais, il ne reste que les "bons sorciers", les guérisseurs. Nous nous rendons dans un petit village dans les montagnes au centre de l’île pour en rencontrer un. Durant de longues minutes, il nous purifie en utilisant différentes techniques. Un peu plus tard, nous ferrons un autre rituel avec une guérisseuse. 

    OUI! Et les Philippines

     

     

     

    Ce que l'on retiendra surtout de Siquijor, ce sont tous les moments partagés avec cette formidable famille!

     

    Directions désormais l’île de Négros. Chaque île que l'on a visité depuis le début, même si elles se trouvent toute dans la même région, des Visayas au centre du pays, est différente de ses voisines, que ce soit pour les habitants, le style de vie, les paysages... Nous passons quelques jours dans la ville de Bais City, petite ville, avec un grand marché couvert. La ville n'est pas touristiques, ce qui la rend agréable. Nous décidons de passer une journée en mer, a bord d'un bateau juste pour nous et nos 2 pilotes.  Tout d'abord, nous partons a la recherche des dauphins. Longtemps, il n'y a pas le moindre mouvement dans l'eau, on commence a perdre espoir et...

    Ils sont la, il y en a un nombre incalculable, spectacle magique!

     

     

    Ensuite, on rejoint un banc de sable blanc, au milieu de la mer. Nous sommes a marée haute, le sable reste sous le niveau de l'eau. Quelques maisons sur pilotis ont été construites sur cet îlot de sable.

     L'occasion de tester de nouveaux aliments pour Maia. Bon appétit...

     

     

    Puis direction la mangrove et les villages sur pilotis.

     

    Finalement, nous rejoignons l’île de Luzon, au nord des Philippines. C'est sur cette île que l'on trouve la capitale, Manille, mais aussi les rizières en terrasses. Nous rejoignons le village de Batad 

     

    Il y a quelques années, ce village était loin de tout, désormais, une route arrive a moins d'un kilomètre du village. Ce qui amené le tourisme. La conséquence, c'est que la nouvelle génération préfère vivre du tourisme, en proposant des logements ou des service de guide. La culture du riz n'est plus nécessaire, désormais, ils peuvent aller acheter en ville le riz qui vient des plaines. Et désormais, seul les anciens continue a entretenir les rizières, même si certaines parcelles sont déjà a l'abandon. Les murs, par manque d'entretien commence a s'effondrer. Qu'elle va être le futur de ce village et de ses rizières vieilles de 2000 ans, difficile de le savoir. Mais sans les rizières, les touristes vont disparaître également... 

     

    Nous faisons une ballade vers une cascade situé près du village. La marche est longue, mais en vaut la peine!

     

     

     

     

    On rejoins la ville de Banahue, avant de prendre un bus vers Baguio. 

     

    Baguio est une grande ville situé dans les montagnes a quelques heures de la capitale. C'est ici que de nombreux riches Philippins aiment venir pour profiter d'un climat moins chaud. On y passe quelques jours, mais pas de photos. A part celle de ce professeur de danse particulier, qui possède une énergie impressionnante.

    Il est déjà temps pour nous de rejoindre la France. Ce voyage a été vraiment magnifique. Ce pays qui n'est pas la première destinations a laquelle on pense lorsque l'on veut voyager en Asie du sud-est, vaut vraiment le détour. Et pour moi qui ai un peu voyagé en Asie (Thaïlande, Cambodge, Laos, Chine), ce qui m'a le plus frappé ici, ce sont les philippins et leur accueil. L'avantage, c'est qu'ici l'Anglais est l'une des langue officiel du pays et presque tout les Philippins le parlent, ce qui facilite grandement la communication et les belles rencontres.

    Cet été un nouveau petit voyage nous attend, sur un nouveau continent.


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires