• Ushuaïa - El fin del mundo

    Et si on reprenait le cours de cette histoire un jour de novembre a Ushuaïa...

     

    Je passe donc quelques jours à Ushuaïa, la ville la plus au sud de la planéte (enfin presque, disons la grande ville la plus au sud de la planéte puisque de l'autre côté du canal de Beagle se trouve Puerto Williams, une base militaire Chilienne et un petit village...). Ushuaïa est la plus grande ville de la Terre de feu, un Archipel à l'extrémité sud du continent américain.

     

    Ce qui rend Ushuaïa mythique, c'est sa situation géographique, avec au nord les magnifiques sommet de la cordillère des Andes, au sud le canal de Beagle et l'île Navarino et à l'ouest le parc national de la Terre de Feu. Durant ces quelques jours sur la Isla Grande, la météo sera relativement clémente avec seulement quelques averses et un vent relativement faible dans cette région régulièrement exposé a un climat difficile.

     

    Le lendemain de mon arrivée, j'embarque pour une sortie de 4 heures sur le canal de Beagle.

     

     

    Non, pas sur ce bateau, sur un autre! En quittant le port, la vue sur la ville est magnifique.

     

     

    Pendant deux heures on navigue sur le canal de Beagle, d´îles en îles pour observer au plus près la faune du canal de Beagle, entre autres lions de mer, diffèrentes espéces de cormorans, rapaces...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On atteint ensuite le célébre phare des Eclaireurs.

     

     

     

    Au retour les paysages restent magnifiques avec ce ciel toumenté.

     

     

    On débarque ensuite sur l'île Bridges pour une petite randonnée.

     

     

     

    La vue sur les sommets environnant ce dégage.

     

     

    Le cerro Cinco Hermanos:

     

     

    Je vois également les premières oies de Magellan du voyage, j'en verrai ensuite très régulièrement pendant toute la travérsée de la Terre de Feu.

     

     

     

     

     

    Après le retour au port, la soirée se termine au restaurant autour de grillades, avec Jêrome et une charmante demoiselle dont j'ai oublié le prénom, rencontrée dans la sympathique auberge Cruz del Sur.

     

    L'autre moment magnifique de ce séjour à Ushuaïa et la journée passée a randonné avec Christiane et Jérome dans le parc National de la Terre de Feu, situé à 12km à l'Ouest de la ville.

    La journée commence par 8 km sur un sentier escarpé qui longe la baie Lapataïa, la côte est découpée et le chemin alternent entre passages en forêt et plages.

     

     

    On observe une nouvelle fois beaucoup d'animaux et surtout des oiseaux.

     

     

     

     

     

    Après un Pic Nic au Lago Roca, on se dirige vers l'extrêmité de la baie Lapataïa, pour atteindre la fin de la Panamericaine, la route qui relie le sud du continent à l'Alaska qui n'est qu'à 17848km...

     

     

    Encore quelques photos du parc national avant de se quitter.

     

    Ushuaïa - El fin del mundo

     

     

     

     

    Bientôt un autre épisode avec la travérsée de la Terre de Feu et le détroit de Magellan, je vous parlerai des nombreuses rencontres, de TONY, un vrai phénomène et du VENT!

    « Punta TomboD'Ushuaïa à Punta Arenas »

  • Commentaires

    1
    geumetz andre
    Vendredi 7 Décembre 2012 à 07:33

    trés beau reportage et de trés belle photos bonne route

    2
    Vendredi 7 Décembre 2012 à 11:17

    Haha, c'est repartis!

     

    Bon vent!! ;)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :