• Chili: Région des Lacs

    Bonne année 2015 à tous mes lecteurs! J'espère que vous serez toujours aussi nombreux à me suivre pour cette nouvelle année d'aventures qui commence... Je ne pensais pas encore être sur les routes en 2015, lors des premiers tours de roues en Argentine en 2012. Mais le voyage, c'est un virus et aucun doute, je l'ai attrapé! Il est donc probable que vous allez continuer encore un moment, a perdre chaque mois quelques minutes a lire mes articles...

    Suite a une petite mésaventure que je vous raconte à la fin de l'article, celui-ci va être incomplet... Mais pour le moment, revenons au sommet du Paso Cardenal Antonio Samoré, qui m'a permis de passer de l'Argentine au Chili. Dans la descente, le volcan Puyehue apparait. Il culmine a 2240m d'altitude.

     Ce volcan est entré en éruption en juin 2011, créant de nombreux problèmes au Chili et en Argentine, avec d'importante retombés de cendres qui ont paralysé certaines régions et tué de nombreux animaux. Et les nuages de cendres ont également bloqués de nombreux aéroport au Chili, en Argentine, au Paraguay, en Uruguay et au Brésil. Depuis, le volcan a retrouvé son calme.

     Et il se laisse admiré sous tous les angles.

     

     Les cours d'eaux sont nombreux dans la région et le paysage est très vert.

     

     

     

     

     

     A la fin de la descente, je rejoins le lac Puyehue que je vais longer pendant de nombreux kilomètres.

      En fin de journée, le volcan Osorno (2656m) apparait sur la gauche. 

     

     Et quelques kilomètres plus loin, c'est le volcan Puntiagudo qui apparait dans le paysage.

     Etant un peu malade, je choisis de me reposer quelques jours dans l'un des camping du village de Entre Lagos, un petit village agréable au bord du lac.

     J' y fait la connaissance d'une sympathique famille française, qui fait un tour du monde en 4X4 (j'ai malheureusement perdu le lien vers leur site internet).

     

     Depuis Entre Lagos, je me dirige vers Puerto Chalupa, qui se trouve à une quinzaine de kilomètres plus au sud, sur les bords du lac Rupanco.

     La route qui serpente entre les collines est agréable et tranquille, avec de chaque côté, des pâturages, des fleurs, des vaches, des forêts... Les oiseaux sont très nombreux dans la région, entre autres, les ibis à face noir.

     

     

     

     A Puerto Chalupa, il n'y a que quelques fermes.

     Quelques kilomètres de pistes permettent d'atteindre une immense plage au bord du lac, avec vu sur les volcans.

     

     

     

    Il n'y a que les vautours et les mouettes pour troubler le calme qui règne ici.

     Je retourne ensuite à Entre Lagos.

     

     

     

     

     

     Je passe noël dans le camping qui offre une jolie vue sur le lac et le volcan Puyehue.

     

     En quittant Entre Lagos, j'essaye de quitter la route, mais les pistes sont très mauvaises et sans intérêt, je rejoins donc la route pour aller à Osorno, la grosse ville de la région, mais je ne m'y attarde pas et je continue vers l'ouest.

     

     Après une région de plaine, il faut traverser la cordillère côtière. Bien que cette chaine de montagne ne soit pas très haute, sa traversée est difficile avec quelques côtes au pourcentage impressionnant.

     

     

     Puis, en fin de journée, je vois enfin la Bahia Mansa et l'océan Pacifique.

     Je reste 2 ou 3 jours dans le village de Maicolpue. J'aime beaucoup ce village aux maisons en bois ou l'ambiance est agréable. La région est peuplée de Mapuche, une ethnie du sud du Chili. J'installe ma tente sur le terrain d'un vieil homme Mapuche qui a vécu toute sa vie ici et qui est amoureux de son village et des forêts primaires (qui n'ont jamais été exploité par l'homme) qui l'entoure. On discute longuement, mais je dois faire de gros efforts parfois pour le comprendre, avec son fort accent.

     

     Le rythme de vie est lent dans ce village, les gens prennent le temps de discuter, de partager, d'observer l'océan...

     

     

     

     

     

     

     Je fais une jolie ballade, au sud du village, entre forêt et côte sauvage.

     

     

     

     

     3 des chiens du village m'ont tenue compagnie pendant toute la journée.

     

     

     Retour à Maicolpué en fin de journée, où je retrouve les plages.

     

     Au passage, je déguste un empanada avant de rejoindre ma tente.

     

     

     Je passe une journée dans un village un peu plus au nord, Pucatrihue.

     

     

     La côte y est également magnifique.

     

     

     

     

     

     

     

     Mais il est tant de quitter l'océan.

     

    Il me faut une journée pour rejoindre le lac Llanquihue. Mais à partir d'ici, il n'y a plus de photos...

    Je longe le lac, en passant par Puerto Octay, Frutillar, Totoral... A Frutillar, je croise Jacques et Marie-Paule un couple de retraités français, extrêmement sympathique. Ils parcourent l'Amérique du sud en camping-car depuis 2004 ( http://www.landandino.org ). On discute un long moment, mais pas assez longtemps... Ils m'offrent leur livre. Puis je rejoint Totoral ou je retrouve Romain, un Français qui vit au Chili depuis bientôt 3ans. Je l'avais déjà vu à Valparaiso en 2013. Il m'offre un toit dans sa belle-famille pendant 2 jours. On passe une soirée autour d'un asado (barbecue), avant de déguster la viande accompagné de vin Chilien.

    Je reprends la route vers Puerto Varas, sous la pluie. Ce qui ne me motive pas a avancer, je n'irai donc pas plus loin que Puerto Varas ce jour-là. J'y passe le nouvel an dans une bonne ambiance, en compagnie de Belges, Français, Suisses, Chiliens... Autour de Puerto Varas et du lac Llanquihue, il y a de jolies coins a découvrir, avec toujours la vue sur le volcan Osorno qui domine la région.

    L'étape suivante, c'est Puerto Montt. une grande ville portuaire situé au bord du golf d'Ancud. Je passe quelques jours dans le secteur.

    Mais... Une seconde d'inattention et mon sac à dos disparait. Je n'ai jamais beaucoup de choses importantes dedans, sauf cette fois-ci et je ne sais pas pourquoi... C'est le jackpot pour le voleur. Il y a l'appareil photo, avec de nombreuses cartes mémoires, ma réserve de dollars, le couteau-suisse, quelques vêtements, le livre Landandino...

    Mais aussi, mon passeport et ma carte bancaire!

    Les problèmes commencent. Je porte plainte, mais il faut plus de 48H avant d'obtenir la photocopie du dépôt de plainte. Ensuite, 13H de bus pour rejoindre la capitale et me rendre à l'ambassade de France. Mais je ne peux pas demander pour refaire un nouveau passeport, il me manque les 66 000 pesos (89 euros) pour le payer. Je vais donc devoir y retourner plus tard. Je passe quelques jours a Santiago, ou je revoit des personnes du nouvel an (Claudia et Tiziana), avant d'utiliser mes pesos pour rejoindre Valparaiso, ou je retrouve a nouveau Romain. J'ai vraiment de la chance de le connaitre et il m'héberge et me nourrit en attendant que ma nouvelle carte bancaire arrive. Je suis déjà bloqué depuis 2 semaines et je dois retourner à l'ambassade de France la semaine prochaine, pour faire la demande de nouveau passeport. Ce qui va me bloqué encore au moins 2 semaines de plus.

    Mais, je vous raconterais les vacances forcés entre Santiago, Valparaiso et Vina del Mar au prochain épisode.

    Toutes les photos sont ici: https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10205742643194087.1073741923.1496106738&type=1&l=2e9592b290

    « Le changement, c´est maintenant!Déjà un mois sans article »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 02:20
    Zwoofff

    Dysages encore une fois mais qui nous semble un peu froids et humides...

    Le village avec toutes ces maisons de couleurs est vraiment attirant.

    Pas de bol pour tes affaires comme tu nous en avais parlé.

    L'ambassade de France doit pouvoir t'avancer de l'argent. Ça m'était arrivé au Mexique et c'est comme ça qu'on avait pu avancer. As tu tenté?

    Malgré tout la chance te sourit encore puisque tu as de quoi te faire héberger à ce moment précis. 

    Bonne route...

    2
    jpbbl
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 11:29

    bonjour toujours content de te lire et de voir tout se que tu fait comme photo en regardant tout se que tu voie sa me fait pas perdre mon temps sa m'emprent beaucoup de chose envers toi bonne continuation et bon courage et encore merci pour tout j'espére que tout vas mieux pour toi 

     

    3
    parents
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 17:25

    région très belle et très verte avec beaucoup de contraste ,courage les problème vont s'arranger ,

    et tu va pouvoir continuer ton voyage et que tu puisse reprendre un appareil photo pour faire de jolie photos,

    grand merci a ROMAIN et sa famille se sont des gens au grand coeur.

    tes parents

     

    4
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 19:13

    Je continue de suivre ton blog toujours avec plaisir. Tes photos sont superbes. Dommage pour le vol de ton sac ! Beaucoup d'emmerdes en conséquences. Bonne continuation

    5
    FRANCOIS DESPREZ
    Lundi 19 Janvier 2015 à 19:45

    bonsoir Jérémie, j'espère sincèrement que les paysages découverts et les amitiés rencontrées vous fassent oublier la mésaventure qui vous est arrivée mais qui ne remet pas en cause la qualité de votre périple. Cordialement

    6
    bruno
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 14:54
    Bonne annéepour toi même si elle commence par un problème majeur ; mais tu ne peu pas vivre en étant en état d'alerte permanent. Dommage pour nous qui nous regalons de tes photos exceptionnels...( c'était quoi comme matos?) continus de nous faire partager ton voyage.bonne piste à toi.
    7
    Isabellehervé tande
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 20:23

    coucou, pour nous c'est le départ pour l'Asie le 1er février pour à nouveau 7 mois:Myanmar, Inde, puis Turquie ... enfin c'est le projet, on verra!( bol d'air 3.0)

    Effectivement le bruit, la foule, la circulation , la barrière de la langue tout cela nous interroge! on verra bien si on supporte! On espère que les tracasseries administratives vont pas trop durer pour toi!! Continue bien ta route dans ces deux pays si sympathiques!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :