• Mexique - De 0m à 5640m - Pico de Orizaba

    En quittant Veracruz et ses plages, je reprend la route avec l'envie de prendre un peu d'altitude... 

     Ca commence sur une autoroute en direction de Cordoba , ca monte légérement toute la journée pour atteindre les 860m.

     Je trouve refuge chez les sympatiques pompiers, avant une petite journée le lendemain en direction de Orizaba, où une nouvelle fois les pompiers m'hébergent. Ils contactent un journaliste qui écrit un article sur moi: 

     En quittant Orizaba, les choses se compliquent, la route s'éléve de plus en plus.

     Puis, au détour d'un virage, ils apparaissent.

    La sierra Negra à 4660m d'altitude:

     Et le Pico de Orizaba, plus haut sommet du Mexique à 5640m:

     

     C'est vers la Sierra Negra que je me dirige, dans ce superbe paysage. 

     

     Je rejoins en fin de journée le village de Santa Cruz à 2300m d'altitude.

     J'ai la chance d'être héberger par une famille des plus sympatiques dans cette agréable village de montagne.

     Ils possédent quelques moutons, dans leur ferme avec vu imprenable sur le Pico de Orizaba.

     

     Mais après le village, place à la piste, avec une pente raide.

     Je n'oublie pas de m'alimenter

     

     En début d'après midi, je suis déjà à 4000m d'altitude, mais on m'interdit de continuer plus loin à vélo.

     L'ascension se termine donc à pieds.

     

     Sur une jolie piste que j'aurais aimé parcourir à vélo.

     J'arrive au sommet à 4660m et prends le temps d'admirer la vue.

     

     Mais déjà il faut redescendre. Un refuge se trouve entre les 2 sommets, à 4000m d'altitude. J'y passe la nuit dans un calme absolu.

     

     Enfin le calme a quand même était pérturbé par l'arrivée d'un chien dans la soirée. Je ne sais pas d'où il vient, le premier village est à plusieures heures de marche.

     Le lendemain, il passe le col avec moi et m'accompagne dans la descente.

     Je choisi une piste que tout le monde m'a déconseillé. Elle est effectivement en très mauvais êtat, mais tellement belle...

     

     

     

     

     

     Belle et poussiereuse... 

     A Tlachichucla, je prend un peu de repos auprès de la famille Reyes, guide de montagne de génération en génération. Un soir, je souhaites prendre de jolies photos du Pico de Orizaba, mais il est dans les nuages... Je dois me contenter du reste du paysage.

     

     

     Les belles photos du Pico, ca sera le lendemain depuis la plce du village.

     

     Et il est temps de commencer son ascension, alors qu'il joue de nouveau à cache-cache.

     

     

     La piste traverse une forêt.

     Avant de rejoindre le village d'Hidalgo, le dernier avant le sommet. On m'y offre une maison pour la nuit.

     En fin d'après-midi, je vais voir l'êtat de la piste vers le refuge. Ca va être dur le lendemain avec les bagagges, mais possible.

     

     

     

     C'est repartit vers le sommet.

     

     

     

     Regardez bien la photo précédente, où suis-je?

     

     L'ascensiuon est difficile, mais je suis déjà au refuge de Piedra Grande en début d'après-midi, à 4240m d'altitude. Le lendemain petite marche d'acclimatation jusqu'à 4800m. Puis Pachi, un sympatique guide Espagnol me rejoint avec le matériel pour l'ascension (Crampons, piolet...)

     Autres visiteurs, une dizaine de véhicule de l'armée Mexicaine. Eux aussi, spécialistes en haute montagne vont faire l'ascension le lendemain.

     On quitte le refuge dans la nuit avec Pachi, vers 2H30.

    La première partie de l'ascension se déroule de nuit. Les militaires, partient longtemps après nous, nous rattrapent rapidement. alors que les premières lueurs du jour apparaissent.

     

     

     

     Encordé, équipé de crampons et du piolet, après un passage technique, le glacier final se présente face à nous.

     La pente est raide...

     Ici, on peut voir Vicente, un guide qui a vécu quelques temps en Suisse et qui parle donc très bien le Francais. C'est l'une des belles rencontres du Mexique, j'aurais l'occasion d'en reparler dans le prochain article.

     Après environ 8 heures d'ascensions, le sommet est là!

     Voilà, je suis passé de 0m à 5640m d'altitude sans moteur! (avec un détour par la sierra negra à 4660m)

     

     En repartant un dernier regard vers le Pico de Orizaba, toujours aussi beau.

     

     Je prends rapidement la direction de la capitale ensuite, où je vais me "reposer" un peu

     

    Ca sera le début du prochain article.

    Les photos de la Sierra Negra: https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10203539248150588.1073741876.1496106738&type=1&l=ee4f4b3174

    Les photos du Pico de Orizaba: https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10203562919342353.1073741877.1496106738&type=1&l=522ae0163a

    « De Tikal au MexiqueMexique: DF jusqu'à Mazatlan »

  • Commentaires

    1
    F DESPREZ
    Lundi 31 Mars 2014 à 15:32

    Formidable ascension et pour finir bien plus haut que le Mont Blanc ! J'ai lu dans l'article que l'arrivée en Alaska est prévue en octobre. Alors bon courage d'ici là

    2
    tes parents
    Lundi 31 Mars 2014 à 16:03

    que du reve que tu nous fait vivre, c' est vraiment super on vois toujour autant de passion dans ton voyage,

    bonne route et bon courage .  wink2

    3
    jpbbl
    Mercredi 2 Avril 2014 à 14:10

    bonjour toujours aussi content de voir tout se que tu voie pour nous c très beaux merci a toi pour nous bonne route et surtout bon courage a bientot 

    happy

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :