• Le sud de la Colombie

    J'entre en Colombie à Ipiales le 9 septembre, les premiers kilomètres sont agréables, puisqu'ils sont en descentes jusqu'à El Pedregual où je passe ma première nuit dans le 6ème pays du voyage. Le lendemain longue ascension pour rejoindre Pasto après le passage d'un col à 3200m d'altitude, puis je pars vers l'est, pour un nouveau col avant de rejoindre la laguna La Cocha. 

    Lorsque j'arrive dans le village de La Cocha, la première chose que je vois, c'est le terrain de foot, totalement inondé, puis quelques dizaines de mètres plus loin, c'est la route. Je dois marcher avec le vélo sur un pont provisoire de 30cm de large pour rejoindre le sud du village. La piste qui mêne au nord du village est sous les eaux. Je trouve donc refuge au sud pour la nuit. Le village de la Cocha est le "Venise Colombien" De nombreuses habitations en bois sont construites le long d'un canal et sont accesibles en bateau ou par les nombreuses passerelles. L'après-midi je prends le bateau pour traverser le magnifique village (malheuresement pas de photos des 10 premiers jours en Colombie suite à un problème technique), puis rejoindre la lagune. Au milieu de la lagune, se trouve la petite île de la Corota. L'île est un parc national, ou un sentier a été tracé au coeur d'une végétations très dense. La ballade dans cette forêt est très agréable. Seuls les oiseaux viennent troubler le calme. J'ai la chance d'observer le vol stationaire d'un colibri.

    Retour au village, puis reprise de la route. Un nouveau col à 3200m offre un joli point de vue sur la lagune, puis je descends vers Santiago et San Francisco (je vous rassure, je suis toujours en Colombie...). Je suis à San Francisco en début d'après-midi, l'asphalte s'arrête ici. On me dit qu'il n'y a qu'un petit col avant de rejoindre Mocoa, je continue donc. Un ouvrier sur le bord de la route me dit que le sommet du col n'est qu'à 2 ou 3 kilomètres, près de l'antenne, 700m plus haute... Comme souvent, l'information est bien-sûr fausse, l'ascensions fait 10km. Petit à petit, la piste est de plus en plus étroite. Il pleut au sommet, mais la température est élevé, donc pas de problème. 

    Je commence la descente, la piste est très étroite en corniche, avec d'impressionants ravins. Il y a un peu de circulation, l'arrêt est obligatoire à chaque fois que je croise un camion. Autre particularitè de cette route, des cascades tous les 200 ou 300m, au milieux d'une végétation dense.  Certaines traverse la route, il faut mettre les roues dans l'eau.

    Puis, un second col de 5 ou 6 km se présente sous mes roues. Je croyais qu'il n'y a avait que de la descente... Puis entre 2 montagnes, une immense étendue verte et plate apparait. C'est l'Amazonie! La plus grande forêt de la planète, qui s'étend sur 9 pays, le Brésil, le Vénézuela, la Colombie, l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, la Guyane, le Surinam et la Guyana.  

    Mais c'est le dèbut d'un 3ème col ... Et l'heure avance. la route est toujours très étroite, je suis obligé de continuer jusqu'à Mocoa. Le 3ème col est le plus dur, j'atteinds le sommet à 2920m d'altitude quand le soleil se couche. La vue est magnifique entre les montagnes vertes, les cacscades, l'Amazonie et le soleil qui se couche. Mais maintenant une longue descente m'attend.

    J'ai atteind le sommet en même temps que 2 camions, je m'intercalle entre les 2, le premier me permet de voir ou il faut freiner et les problèmes sur la piste, le second m'éclaire. Lors des quelques pauses pour vérifier les freins, j'ai l'occasion de discuter avec les chauffeurs très sympa. La descente est interminable, elle durera plus de 2 heures. Je n'avais pas d'autres solutions que de faire la descente de nuit, je suis soulagé en rejoignant Mocoa.

     Les jours suivants, 2 cols, puis je retrouve le plat en longeant le rio Magdalena, plus grand fleuve de Colombie. C'est l'artère de la Colombie puisque 80% de la population vit dans les régions qu'il traverse. Sur cette route, comme depuis l'entrée en Colombie, l'armée et la Police sont très présentes. Il est impossible de faire 10km sans tomber sur un barrage. Parfois les policiers ou les militaires m'arrête, mais c'est uniquement pour parler du voyage, pour me donner des informations sur la route ou pour m'offrir à boire et à manger... 

    La région, depuis l'Equateur jusqu'à Neiva, n'est pas réputé pour être la plus sûr du pays, puisque les forces armées révolutionaire de Colombie, sont présente dans la région. Mais la journée, avec la présence importante de la Police et de l'armée, il n'y a pas de souci. Puis les voyageurs à vélo ne font pas parti de leurs cibles. J'ai parfois vu des hommes en tenue militaire au bord de la route, à moitié camouflés dans la végétation, Pas sûr qu'ils êtaient de l'armée régulière...

    Mais dans l'ensemble, l'accueil Colombien est tout simplement géniale. Les personnes sont d'une grande gentillesse, je ne compte plus la quantité de fruits et de boissons offertes sur la route et parfois même de l'argent pour m'acheter à manger. C'est le cas lorsque je croise 2 retraités Colombiens qui voyagent 3 semaines à vélo dans leur pays. Ou ici, eau (en sachets, en Colombie l'eau se vend en sachets) et une banane. 

    Les Colombiens ont la main sur le coeur, chaque rencontre est très agréable. Beaucoup me souhaitent la bienvenue dans leur pays et me remercie de venir le visiter. Les Colombiens sont réellement heureux de pouvoir rencontrer des voyageurs. Il y en a beaucoup moins que dans les autres pays d'Amérique du sud. Le pays est victime de sa réputation, mais depuis quelques années, la situation s'est réélement améliorée. Le pays est désormais relativement sûr, bien plus que beaucoup d'autres en Amérique du sud (le Pérou par exemple ou cas extrême, le Vénézuela, mais je reparlerai un peu plus tard de ce pays).

    Et au niveau météo, la température est tres chaude dans la vallée, chaque jour c'est grand ciel bleu et soleil le matin, la température atteind chaque jour entre 36 et 42°C á l'ombre et plus de 50°C en plein soleil.

    Puis dans l'aprés-midi le temps se couvre et la pluie arrive. C'est toujours un moment agréable avec cette chaleur. La nuit la température est d'environ 30°C

    Revenons à la route, celle qui mêne au désert de la Tatacoa. En quittant Neiva, le paysage est encore vert.

     

    Jusqu'au village de Villavieja, la porte du désert.

    Aprés une petite colline le paysage change.

    Puis j'entre dans le désert de la Tatacoa pour 2 jours. Ce désert n'est pas trés grand, mais il est magnifique!

    Le sud de la Colombie

    L'un des plus beaux endroit du désert est le canyon.

    On peut voir beaucoup d'oiseaux dans ce désert.

    Le sud de la Colombie

    Le sud de la Colombie

    Je poursuit ensuite vers l'est, le désert change de couleur.

    Je passe la fin d'aprés-midi dans une piscine naturelle, trés agréable dans ce désert et en bonne compagnie. Je rejoints ensuite un lieu oú camper, mais sur la route, je perds un bagage et je créve devant une des habitations situé dans le désert. Le temps de réparer, ils m'invitent a passer la nuit chez eux. Bonne soirée avec ce couple et des ouvriers qui creusent un puit. Dans la soirée, la pluie commence á tomber. Aprés la pluie et la neige dans le désert d'Atacama, la pluie dans le désert de Séchura, il n'y avait pas de raison que j'échappe a la pluie ici...

    Je partage ma chambre avec les habitans du coin.

    Il y a beaucoup de serpent venimeux, d'arraignées, de scorpions et meme des petits tigres dans ce désert, mais je ne les croises pas...  

    Reprise de la route le lendemain, la végétation et les animaux sont de retours.

    Je ne suis pas le seul a avoir un vélo chargé dans la région.

    Je rejoinds le rio Magdalena par une petite piste, pas de pont pour le traverser, ca sera en bateau, Je suis accompagné d'une moto et d'une chévre pour traverser.

    Je poursuit la route le long du fleuve.

    Pour atteindre, Melgar, petite ville situé á 100km de Bogota la capitale. La premiére chose que l'on remarque en arrivant dans la ville, se sont les grandes propriétés. Et les nombreuses piscines

    La ville proche de la capitale, 1H30 en voiture, ou 15 minutes en Hélicoptére (oui, c'est un moyen de transport trés utilisés par les habitants de ce quartier) posséde un climat idéal pour se détendre, avec des températures chaudes toute l'année, d'oú les nombreuses piscines (plus de 2500 à Melgar et dans les villes environnantes...). L'accés au beaux quartiers est impossible, beaucoup de personnalités Colombiennes ont une propiété ici, á commencer par le président de la république!

    Je reste donc dans la partie "pauvre" de la ville. Je trouve quand meme un toit, avec une piscine. Je m'accorde 2 jours de détente, le temps de faire connaissance avec la sympatique et charmante Nancy. On passe beaucoup de temps a parler, du voyage et de son pays qu'elle connait bien. Elle arrive a me faire changer d'avis sur mon itinéraire en Colombie. Je pensais partir vers Bogota, puis l'est afin de traverser les Yungas et éventuellement un détour par le Vénézuela ou remonter vers le nord en longeant sa frontiére. Mais finalement je vais partir vers l'ouest. Vu les problèmes de sécurité au Vénézuela (500 pesronnes tués par armes à feu chaque jours, lors du dernier décompte. Depuis quelques années ils ne font plus de statistiques, mais le nombre a sans doute augmenté... Et la police est très fortement corrompue... c'est l'un des pays de la planète avec le plus fort taux de criminalité) et proche de sa frontière (les Farc sont protégés au Vénézuela, donc très présent en Colombie proche de la frontière), il est préférable de prendre la route vers l'ouest de la Colombie.

    Ca change tout puisque Bogota n'est plus sur ma route. Mais je souhaite quand même passer quelques jours dans la capitale, Dalixa, dont j'ai fait la connaissance au Chili il y a quelques mois, m'a invité a passer quelques jours chez elle. Pour rejoindre Bogota, c'est 100km d'autoroutes, avec 2 cols pour passer de 200m d'altitude a prés de 3000m. Pour ensuite reprendre la même route dans l'autre sens, ce qui n'a aucun intêtet. Sans parler du fait de devoir rouler avec le vélo charger dans une grande capitale. Je confie donc le vélo et une partie des bagages à Nancy, pour rejoindre Bogota en bus.

    J'arrive un dimanche en milieu d'aprés-midi, Dalixa son copain Santiago et sa famille, Wilton, Lida et Brayan me rejoigne face a l'église veinte de Julio. L'une des plus fréquenté de la capitale et en ce dimanche il y a foule. La grande église est pleine, comme la cour a côté et de nombreuses personnes suivent la messe depuis l'extérieur. La religion a une grande importance ici en Colombie. Aprés un tour sur le marché, tout aussi fréquenté, on rejoint l'appartement de Dalixa et Santiago, sur les hauteurs de Bogota.

    Et la je suis trés heureux de ne pas être venu á vélo. Dalixa avait oublier de me préciser qu'elle vivait sur les hauteurs de la capitale. L'ascension pour rejoindre son appartement est impressionante. L'ascension ne fait que 1200m, mais à 16% de moyenne, avec des passages à plus de 25%... Je n'ai jamais vu ca! Les voitures montent en premiére, a fond sur l'accélerateur sans dépasser les 10km/h...

    Depuis les hauteurs j'ai une jolie vue sur la ville.

    Le sud de la Colombie

    Petite visite également du centre ville.

    Ici, Monserrate qui domine la ville:

    Et ici le Palais Nariño, ou vit le président Colombien.

    Le sud de la Colombie

    La suite, bientôt...

    Toutes les photos sont visibles ici: https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10202129164339374.1073741852.1496106738&type=1&l=09d36b8bda

    « EquateurCentre de la Colombie »

  • Commentaires

    1
    FRANCOIS DESPREZ
    Dimanche 6 Octobre 2013 à 17:07

    Encore de magnifiques photos et des informations très intéressantes qui permettent de rectifier des idées reçues comme celle de la violence en Colombie.

    Merci de continuer à nous faire partager ce périple.

    Cordialement

    François Desprez

    PS : cela fait du bien d'aller chez le coiffeur de temps en temps...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    tes parents
    Lundi 7 Octobre 2013 à 17:47

    nous regardons ton blog avec beaucoup de passion avec de très belle photos des reportages de très grande qualité.

    les habitants son vraiment très gentils.

    nous attendons la suite avec plaisir de ton voyage !!!

    tes parents

    3
    jpbbl
    Vendredi 18 Octobre 2013 à 23:23

    bonsoir tu nous a mit encore de très belle photo sa me fait plaisir de voir tout se que tu peut voir car il faut beaucoup de courage pour faire se que tu fait pour toi et pour nous aussi car c très intérraisant pour nous aussi on apprent beaucoup de chose a bientot et félicitatoin de la part de  ton oncle et ta tante 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :